Un membre du FDG nous communique la lettre qu'il a envoyée au député de la circonscription:

Lettre ouverte à Monsieur Jacques Krabal

Monsieur NOTRE DEPUTE,

Vous avez interpellé VIGOUREUSEMENT Monsieur le Premier Ministre, c'était le 15 Avril. Mes amis et moi ne pouvons que nous réjouir que des proches de Monsieur notre Président (nous avons vu votre photo côtoyer celle de François, sur nos murs, il y a moins d'un an) mettent en cause 

-sa politique, démasquant en quelque sorte celle-ci d'être une politique d'austérité

-le Président de ne pas mettre en oeuvre une politique luttant contre les inégalités

-le Président de ne pas tenir ses promesses électorales.

Je me permets de vous féliciter, Monsieur, et de vous inviter à participer avec nous à la MARCHE CITOYENNE du 5 MAI qui partant de la Bastille va rejoindre la Nation.

Que la NATION revienne à quelques simples NOTIONS:

-que la vraie richesse ce n'est pas quelques Milliards d'euros, mais les produits matériels de notre pays

-que notre richesse, c'est 60 millions de Français et leurs capacités de travail et de création

-qu'il convient que les Français ne soient pas au service de la finance, mais que la finance doive être à leur service (De Gaulle avait dit que les affaires privées devaient passer après celles de l'Etat)

-qu'il convient que les banques et le gouvernement mettent tout en oeuvre pour que 5 millions de français ne restent pas sur le pavé, attendent des jours meilleurs, mangent à leur faim, soient à l'abri chez eux, puissent garder leur DIGNITE HUMAINE

-que la "dignité" de l'euro n'est rien et que ce qui doit primer c'est "L'HUMAIN D'ABORD".

J'ai dépassé sans doute votre propos initial, Monsieur KRABAL, mais je réitère notre invitation: SOYEZ DES NÔTRES le 5 MAI à PARIS!

Sincèrement vôtre , VICTOR SERRES    (à Château-Thierry le 1er mai 2013)