Les exemples d'autoritarisme patronal tombent en rafales en ce moment! Après l'affaire de la "pause pipi" vient maintenant le cas de cette salariée de Toulouse qui a eu l'audace de refuser de porter un autre prénom que le sien et a donc été "remerciée" au terme de sa période d'essai... C'est également ce directeur du Laboratoire de la Mer à Saint Malo qui s'est vu prié de quitter immédiatement son poste par le nouveau propriétaire, le groupe américain Perrigo (les 130 employés du labo sont en grève pour soutenir leur directeur)... Que dire également du groupe Renault protestant contre le courriel (privé) d'un salarié d'une firme sous-traitante adressé à des syndicalistes pour les encourager à aller voir le film "Merci Patron"?

Merci Renault!

100872685_636692

Eh bien tout cela va bien dans le même sens: ils se croient tout permis! Plus que jamais cela encourage à aller voir ce film décapant qui sera projeté, à l'initiative de l'association "Cultures en Liberté",  au cinéma de Château-Thierry le 9 mai à 20h30.

Mireille Ausécache